Une quinzaine de délégations étrangères attendues à Touba

19 décembre 2013 13:42

12 0

Une quinzaine de délégations étrangères attendues à Touba

Une quinzaine de délégations étrangères sont attendues à Touba, à l’occasion de la célébration, dimanche, du magal, un évènement religieux commémorant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, a indiqué Serigne Cheikhouna Mbacké, président de la Commission des relations extérieures.

»Une grande personnalité, venant des Etats-Unis d’Amérique est attendue pour le grand magal », a confié à l’APS Serigne Cheikhouna Mbacké, précisant que, comme à l’accoutumée, la journée du 17e Safar (samedi 21 novembre) est dédiée à la délégation mauritanienne.

De son côté, Serigne Abdou Mbacké Darou Rahmane, Président de la commission Secrétarait, a indiqué que cette année, il y a 617 accréditations pour la presse. Les badges sont destinés pour la couverture du magal.

Mais, a-t-il précisé, seuls 100 journalistes seront autorisés à couvrir la cérémonie officielle.

Abdou Khadr Bousso, chargé de l’hygiène-santé et affaires sociales a , de son côté, souligné qu’au niveau de l’assainissement, 20.000 mètres cubes ont été puisés des fosses septiques en 10 jours. »Les opérations de saupoudrage, le contrôle des aliments et de la qualité de l’eau ont été effectués », a-t-il fait savoir.

Concernant le volet social, le riz les bœufs et chameaux, le bois de chauffe, seront distribués aux personnes nécessiteuses.

Le comité d’organisation s’est dit satisfait des préparatifs, a affirmé son président Serigne Ousmane Mbacké, annonçant »qu’une évaluation définitive sera faite à la fin de l’évènement.

»Sur l’ensemble, le gouvernement a respecté ses engagements. Nous sommes à près de 90% de niveau d’exécution sur les différentes réalisations », a confié Serigne Ousmane Mbacké, coordonnateur général du magal.

Il a souligné que lors de la réunion d’évaluation, »les engagements pris ont été respectés en ce qui concerne les travaux d’assainissement sur un rayon couvrant la grande mosquée jusqu’aux corniches ».

»Nous n’avons aucun problème de financement du magal. Le budget global est bouclé. Chaque commission fait une expression de ses besoins et la commission finance se charge de leur donner les moyens de réaliser leurs objectifs », a dit Abdou Khadr Kébé, président de la commission finances.

Source: senego.net

Pour la page de catégorie

Loading...