Le président de Rhône-Alpes va appuyer le développement de Saint-Louis

13 décembre 2013 09:27

8 0

Le président de Rhône-Alpes va appuyer le développement de Saint-Louis

La coopération entre la région Rhône-Alpes (France) et celle de Saint-Louis date de 1999. Le président de la région de Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, a plaidé pour le développement de la capitale du Nord.

Le président de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne a tenu mardi une conférence de presse à la résidence de l’ambassadeur de France au Sénégal. Il a souligné que sa localité a une politique de coopération avec les régions en voie de développement. Il a ajouté que le développement rural et la culture seront les deux grands axes de la coopération entre la région Rhône-Alpes et celle de Saint-Louis.

Selon lui, le premier volet mettra l’accent sur la préservation de l’environnement et l’autosuffisance alimentaire, tandis que le second volet portera sur la culture, la création cinématographique et la collaboration avec l’université Gaston Berger de Saint-Louis.

Jean-Jack Queyranne a laissé entendre que la Rhône va renouveler cette convention de partenariat d’une durée de trois ans dans une semaine. «Chaque année, nous soutenons des projets de Saint-Louis pour une enveloppe comprise entre 200 et 250.000 Euros. Un comité se charge de la validation de ces projets qui touchent l’élevage, l’agriculture, entre autres. Nous réfléchissons aussi sur la création d’un centre de préparation aux concours des grandes écoles françaises à l’Ugb de Saint-Louis». Il dira que ce centre aura pour objectif d’accompagner les cadres africains qui entrent dans les grandes écoles de formation françaises dont l'Ena.

M. Queyranne a loué les efforts du Sénégal «qui figure en bonne place sur la liste des pays jugés attractifs par sa région, en matière de coopération universitaire». Aussi a-t-il confié que la coopération qui existe entre les deux régions a permis à l'Ugb de développer un master en cinématographie. «Un peuple a besoin de création artistique pour sa propre image», a-t-il affirmé, avant de révéler qu’un autre master est entamé à l’Ugb pour la formation en extraction minière et un partenariat intitulé «Entente-Ferlo» est noué avec Saint-Louis, Matam, Tambacounda, Kaffrine et Louga.

Source: lesoleil.sn

Pour la page de catégorie

Loading...