Paye des militaires : Atos, Accenture et Sopra en piste pour l’après Louvois

4 décembre 2014 11:02

36 0

La direction générale de l’armement étudie pour son logiciel de paye l’offre de trois consortiums, respectivement dirigés par Atos, Accenture et Sopra.

Qui bâtira le logiciel de paye des militaires français ? Depuis l’abandon officiel de Louvois, la solution maison développée en interne, la direction générale de l’armement (DGA) a récupéré le pilotage du projet et a décidé de faire appel à des prestataires extérieurs. Selon nos informations, sur cinq groupements, la DGA a retenu trois consortiums : l’Américain Accenture, associé au canadien CGI, le Français Atos en tandem avec Steria, et enfin Sopra, et sa filiale HR Access qui dispose de sa propre solution de paiement. Les deux premiers consortiums ont proposé de développer le nouveau système de paye sur une technologie SAP.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s’est fait présenter ce jeudi les prototypes réalisés par les trois finalistes et se rend demain vendredi à Varces, au sein du 93ème régiment d’artillerie de montagne dans l’Isère au pied du Vercors pour faire un point sur le sujet. Pour mémoire, c’est là que le ministre avait découvert il y a deux ans l’ampleur de la catastrophe de Louvois : un grand nombre de militaires n’étaient pas payés, ou ne recevaient qu’une partie de leur solde. L’an passé, il a décidé de faire table rase de la solution maison et de repartir de zéro. Le ministre fera le choix du consortium retenu en 2015. L’année suivante, des tests seront menés sur le nouveau système en parallèle de Louvois, toujours utilisé de manière provisoire. Et la paye des fonctionnaires de la défense basculera sur la nouvelle solution, un fois qu’elle sera parfaitement au point.

Source: lesechos.fr

Pour la page de catégorie

Loading...