Mobilisons nous pour sauver Salimata Faye

31 mars 2015 22:54

9 0

Mobilisons nous pour sauver  Salimata Faye

lle habite Dakar, et est âgée de 29 ans. Il a fallu à la famille beaucoup d’énergie, d’argent dépensé pour enfin faire le bon diagnostic à savoir : carcinome adénoïde kystique de la glande lacrymale (qui produit les larmes) droite. C’est-à-dire un cancer de la glande lacrymale (tumeur rarissime).

Elle a été opérée le 18 janvier 2014 à l’hôpital Aristide le DANTEC dans le service d’ophtalmologie. Malheureusement, l’intervention s’est soldée par un échec et le cancer a continué d’évoluer occasionnant notamment de violentes douleurs. Désespérée et ne trouvant aucune solution avec la mort en filigrane, elle contacte SANTE SANS PASSEPORT par le biais de son site internet.

Le président Jean Marc CHEVALLIER fait le nécessaire et Salamata arrive finalement en France le 23 février. Elle est réopérée le 27 février au CHU de NANTES par Christophe FERRON, chirurgien ORL.

Le président Jean Marc CHEVALLIER fait le nécessaire et Salamata arrive finalement en France le 23 février. Elle est réopérée le 27 février au CHU de NANTES par Christophe FERRON, chirurgien ORL.

Une intervention longue et difficile qui a duré près de 4 h. Cependant pour que Salamata guérisse définitivement, il faut un traitement complémentaire. Il s’agit de radiothérapie qui va délivrer des radiations sur la zone qui a été opérée. Il lui faut 30 séances échelonnées sur 6 semaines, et coûtant 7000 €.

Malheureusement la famille qui a financé l’intervention au CHU de NANTES (5000 € soit 3 300 000 CFA) et le billet d’avion (500 € soit 330 000 CFA) n’a plus aucune possibilité financière. En l’absence de radiothérapie le cancer va de nouveau se développer. On ne peut pas laisser Salamata se diriger lentement vers une mort certaine.

Malgré la perte de son œil, son moral est excellent car elle sait que le combat continue. Aujourd’hui l’Association AFRICA de Nantes présidée par Pape SARR s’est liée à l’ONG « Santé sans Passeport » et entend étendre cet élan de solidarité à la communauté sénégalaise de la diaspora. L’appel est ainsi lancé à la grande famille des sénégalais de l’extérieur par le Premier Secrétaire Permanent de la FSD, membre du Comité Régional FSD France, pour que cette somme de 7000 euros soit vite atteinte. Merci d’aider Salamata à gagner le combat pour la vie contre ce maudit cancer.

Grâce à mes proches, je suis arrivée en France depuis le 23 février et c'est l'ONG SANTE SANS PASSEPORT qui a facilité les démarches administratives pour l'obtention de mon visa médical.

J'ai été opérée le 27 février à l'hôpital hôtel dieu de Nantes par le docteur Christophe FERRON et l’opération a été un succès.

Je suis encore convalescente car cette partie commence tout juste à cicatriser et d'après le médecin la greffe va permettre une cicatrisation plus rapide. Par conséquent, il faudra passer à la seconde étape avec la radiothérapie qui nécessite la somme de 7000 euros.

Ma survie ne tient que par l'éradication totale de ce cancer par une radiothérapie au centre Jean Bernard au Mans. Je me suis faite à l'idée de la nécessité de perdre cette partie de mon visage, pour survivre. Si c'est le prix à payer pour vaincre ce cancer, je suis prête mais le temps est de plus en plus précieux, je compte sur votre élan de solidarité à tous pour tourner cette page à tout jamais.

Source: leral.net

Pour la page de catégorie

Loading...