L’UGTT conteste la hausse des grèves en octobre

24 novembre 2013 23:07

26 0

L’UGTT conteste la hausse des grèves en octobre

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Bouali Mbarki, a mis en doute la véracité des chiffres et données présentés par le ministère des Affaires sociales concernant la hausse du nombre de grèves enregistrées, en octobre 2013.

Le responsable syndical a affirmé, dans une déclaration à TAP, que la hausse récente des grèves n’est liée ni au dialogue social ni à une faiblesse du rendement du gouvernement ou encore à l’exploitation par certaines parties syndicales de son engagement à démissionner et ce, en vue d’exercer une pression pour obtenir des réponses à des demandes professionnelles et matérielles.

Il a encore souligné que les grèves exécutées au mois d’octobre 2013 ainsi qu’au moins de novembre courant sont dues essentiellement à « la nonchalance du gouvernement provisoire dans la mise en œuvre de certains accords conclus et signés mais non encore appliqués depuis près d’un an et demi, d’où les mouvements sociaux enregistrés », selon ses dires. Mbarki a affirmé que les grèves émanant de l’UGTT ont été précédées par de longues réunions de négociations et l’annonce d’un avis de grève est envoyée pour information aux parties concernées avant chaque entrée en grève.

Il a réitéré l’attachement de l’organisation syndicale à la décision d’organiser une grève générale dans le secteur du transport (terrestre, maritime et aérien) le 12 décembre 2013, expliquant que le secteur du transport en Tunisie est entaché de mauvaise gestion, ce qui a entraîné une baisse de son rendement et une détérioration de la flotte, notamment les bus du transport public.

Source: africanmanager.com

Pour la page de catégorie

Loading...