«l’Ofnac veut se mettre en mal avec le pouvoir religieux»

11 octobre 2017 18:51

1 0

«l’Ofnac veut se mettre en mal avec le pouvoir religieux»

La possibilité pour l’Ofnac d’enquêter sur l’origine des 270 millions de francs Cfa qu’une des femmes de Cheikh Béthio a donnés à celui-ci en guise de «Adiya », n’est pas du goût de Serigne Modou Bousso Dieng. Le jeune chef religieux qui s’est prononcé sur la question, a mis en garde l’organe dirigée par Seynabou Ndiaye Diakhaté sur les conséquences qui pourraient découler de ce geste.

«La mission première de l’Ofnac, c’est de poursuivre ceux qui gèrent des deniers publics ou ayant des liens avec l’Etat et non de traquer des gens qui donnent le «Adiya». Le «Adiya», ce n’est pas l’affaire de l’Ofnac. Il y a beaucoup de gaspillage, à coups de millions, lors des soirées au Grand Théâtre et dans la lutte. Mais l’Ofnac n’a jamais tenté de voir l’origine de cet argent», a pesté Serigne Modou Bousso Dieng, qui répondait à la présidente de l’organe de lutte contre la corruption.

M. Dieng, par ailleurs président de la Confédération internationale des familles religieuses et du Collectif des jeunes chefs religieux du Sénégal d’ajouter : «La justice c’est le droit. Et le droit passe par le social. Cela passe par des «Adiya».

Avant de prévenir : «La solution ce n’est pas de traquer les religieux. Ce qui peut décrédibiliser. L’Ofnac veut se mettre en mal avec le pouvoir religieux. Le «Adiya» appartient aux Mourides. Donc on ne laissera personne y jeter le discrédit, il faut éviter toute polémique pouvant créer une tension sociale».

Source: leral.net

Pour la page de catégorie

Loading...