Khalifa Sall annonce des économies pour recaser les marchands de Sandaga

22 novembre 2013 10:01

25 0

Khalifa Sall annonce des économies pour recaser les marchands de Sandaga

Les festivités et les décorations de fin d’année coûtent à la mairie de Dakar environ 300 millions de francs CFA par an. Le maire de la capitale souhaite utiliser cet argent pour rétablir les marchands de Sandaga et acquérir pour l’achat d’un marché.

‘’Je voudrais annuler toutes les festivités de fin d’année car nous ne devons pas mettre 300 millions dans les décorations et dans les feux d’artifices alors que nous devons acheter un marché à 1,5 milliard et que nous devons payer 150 à 200 millions pour recaser les marchands de Sandaga au champs de course’’, a-t-il dit.

S’exprimant lors d’une séance plénière du conseil municipal de la ville de Dakar, M. Sall a rappelé que le rétablissement des commerces de Sandaga et de tous ceux qui vont être déguerpis était devenu une priorité pour la municipalité de Dakar.

‘’Nous nous sommes engagés à chercher à recaser tout ceux que nous ferons bouger’’, a-t-il insisté, soulignant que ces mesures prises par la mairie de Dakar engendrent des problèmes financiers énormes.

‘’Le 1,5 milliard avec lequel nous avons acheté le centre commercial Djili Mbaye n’était prévu nulle part. Nous sommes obligés d’ajuster notre budget pour supprimer des dépenses car la caisse elle est unique et nous sommes à un mois et demi de la fin de la gestion’’, a expliqué le maire de la ville de Dakar.

‘’Si, dans ces conditions, nous devons maintenir les festivités de fin d’année, vous serez d’accord avec moi pour que nous puissions annuler tous les feux d’artifice et mettre l’argent dans ce projet et si le conseil est d’accord nous allons résilier tous les contrats (pour lesdites festivités)’’, a-t-il dit, en s’adressant aux conseillers.

‘’Il faut que le conseil puisse nous donner acte de cela pour que nous puissions ré-allouer ou non et réattribuer ce montant vers d’autres dépenses. Nous devons nous réajuster avant d’aller chercher ailleurs’’, a-t-il indiqué.

Selon lui, la caisse de la municipalité n’a pas ‘’d’argent disponible’’. ‘’Nous avons fait un virement de crédit pour ajuster, mais cela ne sera pas suffisant. Je vous demande que nous puissions surseoir à toutes les festivités de cette année.’’

Cependant, Khalifa Sall a estimé que les festivités pourront être maintenues si les sponsors et les personnes de bonne volonté acceptaient d’accompagner la mairie.

‘’Depuis 2009, nous avons déjà un matériel de décoration que nous pouvons mettre (en place) et ce ne sera pas aussi beau que l’année dernière, mais cela nous permettra d’utiliser utilement ces 300 millions’’, a-t-il soutenu.

‘’Nous explorerons toutes les niches d’économies qui existent dans le budget et les dépenses seront réduites. Nous allons arrêter les voyages. On ne paie plus de billets, nous allons bloquer le budget au niveau où il se situe pour avoir de quoi faire cet investissement’’, a-t-il révélé.

Fin octobre dernier, le bâtiment central de Sandaga, principal marché du centre-ville de Dakar, a été ‘’complètement détruit’’ par les flammes d’un violent incendie qui s’est déclaré, vendredi, en début de soirée. Quelque 150 commerces ont été détruits.

Selon le maire Khalifa Sall avait ensuite pris la décision de recaser temporairement les 1049 commerçants de Sandaga sur trois sites ciblés à cet effet. Dans un premier, ce fut à l'ex-camp Lat-Diop avant le choix de les installés à l'ex-champs de courses de Dakar.

Source: dakaractu.com

Pour la page de catégorie

Loading...