Keur Massar: Deux amoureux volent de l'argent afin de se marier

11 octobre 2017 13:11

3 0

Keur Massar: Deux amoureux volent de l'argent afin de se marier

Les prévenus Maïmouna Kounta et Doudou Thioune ont comparu hier devant le juge des flagrants délits du Tribunal de Grande instance de Dakar pour vol en réunion commis la nuit. Les deux tourteraux ont expliqué tour à tour, le mobile de leur forfaiture.

Le froideur avec laquelle le prévenu Doudou Thioune a reconnu les faits qui lui sont reprochés a provoqué l'émoi dans la salle où se tenait l'audience. Même les avocats commentaient l'affaire au terme du procès. En effet, les faits se sont déroulés à Keur Massar dans la nuit de samedi dernier. Maïmouna Kounta qui a profité de l'absence de son patron Moustapha Ndiaye, pour le dévaliser avec l'appui de son fiancé Daouda Thioune. Ils ont emporté deux téléviseurs écrans plats, deux ordinateurs portables, un téléphone de marque Techno et une somme de 2. 800.000F, renseigne le journal l'As.

Invités par le juge à s'expliquer sur les faits, les amoureux ont reconnu avoir volé les appareils, mais nié avoir pris la somme de 2. 800.000F. La prévenue dira qu'elle avait commis ce vol à la demande de son petit ami, qui devait donner de l'argent à son soi-disant marabout pour qu'il raffermisse leurs liens et les aide à se marier, en usant de pratiques mystiques.

Ce que Doudou Thioune confirmera sans broncher. "Après avoir ouvert la porte de la chambre de Moustapha Ndiaye, j'ai demandé à Maïmouna d'aller louer une voiture et d'y rester et c'est moi-même qui ai pris le soin de transporter les objets volés jusqu'au véhicule", dit-il. Sur les raisons d'un tel acte, il dit avoir agi sous la dictée d'un marabout, qui a promis de les aider à se marier par des moyens mystiques.

Pour l'avocat de la partie civile, le préjudice est énorme et pour réparer ce dommage ajoute-il "nous demandons la somme de 6.000.000". Le représentant du ministère public a quant à lui requis la peine de 2 ans ferme pour les deux prévenus. Devant le juge, l'avocat de la défense a essayé d'atténuer la gravité des faits. "Dans le passé, dit-il, ils n'ont jamais eu maille à partir avec la justice et on peut croire ou ne pas le croire, mais il y a eu une tierce personne qui se trouve être le marabout qui a joué un rôle majeur dans l'affaire et je regrette qu'il ne soit pas entendu dans le fond de l'affaire".

Lire aussi: Une préten­dante de l’Amour est dans le Pré condam­née pour la 23e fois !

Source: leral.net

Pour la page de catégorie

Loading...