Des journées scientifiques pour renforcer les connaissances

17 décembre 2013 09:35

15 0

Des journées scientifiques pour renforcer les connaissances

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, a assisté aux journées scientifiques, culturelles et sportives de l’Université de Thiès qui avaient pour thème : « L’agriculture et la sécurité alimentaire, enjeux et perspectives pour le Sénégal ».

Mary Teuw Niane a exprimé, vendredi dernier, sa satisfaction à l’endroit de la communauté estudiantine de l’Université de Thiès, pour l’initiative prise d’organiser des journées scientifiques, culturelles et sportives. C’était lors du lancement des activités de cette manifestation qu’il a qualifié de très importante. « Elles marquent l’intérêt de la recherche scientifique dans notre système d’enseignement supérieur. Ces journées (13,14, 15 décembre 2013) étaient des moments forts de partage, d’action et de réflexion qui s’inscrivent en droite ligne des directives édictées par le président de la République, Macky Sall, lors du conseil présidentiel consacré à l’Enseignement supérieur », a-t-il déclaré.

De l’avis du ministre, deux symboles ont marqué ces journées. Le premier a été la mobilisation de tous les acteurs et partenaires de l’Université de Thiès pour un renforcement de la connaissance et des échanges sur un sujet de grande importance : l’agriculture et la sécurité alimentaire, enjeux et perspectives pour le Sénégal. « L’autre symbole est le forum de l’emploi des jeunes qu’il me plait de magnifier et qui devrait donner à ces journées une autre dimension, à savoir le renforcement des liens avec les entreprises », a déclaré le ministre. Le président du conseil d’administration de l’Université de Thiès, Ousmane Joseph Diop, par ailleurs directeur général de Senbus Industries, a insisté sur un facteur de performance et de compétitivité. Selon lui, il est incontestablement la capacité, pour les universités, à assurer une bonne partie de leur financement à côté de l’apport de l’Etat.

Le Pr. Mary Teuw Niane a visité les chantiers des infrastructures qui devraient abriter certains services de l’université de Thiès et des centres d’hébergement pour lesquels plus de 800 millions de FCfa ont été dégagés dans le cadre du Budget consolidé d’investissement (Bci). Accompagné de la directrice de l’Agence nationale des bâtiments et édifices publics, Socé Diop Dione, le ministre s’est rendu successivement au palais des congrès, à l’auberge des jeunes, à l’hôtel du rail et au restaurant de l’université. Mme Dione a pu constater que l’hôtel qui devra servir de site d’hébergement des étudiants est pratiquement terminé. « Il ne reste que quelques aménagements extérieurs et l’équipement. L’entrepreneur a pris l’engagement devant le ministre de livrer l’infrastructure en fin mars 2014 ». Les étudiants ont manifesté leur satisfaction pour la diligence avec laquelle les travaux ont été menés. Cependant, s’agissant des chantiers du palais des congrès et de l’auberge des jeunes, il a été noté des lenteurs dans le processus. Elles sont dues à des litiges dans la démarche dont des solutions ont été trouvées, a avancé la directrice de l’Agence nationale des bâtiments et édifices publics.

Tirant les conclusions de sa visite, le Pr. Niane a décidé, séance tenante, de convoquer une réunion d’urgence pour que toutes ces questions soient tirées au clair afin de permettre la reprise effective des chantiers. Il en est de même du projet d’extension de l’université que la Banque mondiale a accepté de financer à hauteur de 6 millions de dollars.

Source: lesoleil.sn

Pour la page de catégorie

Loading...