Gabon: le syndicat Onep s’insurge contre le licenciement de cadres chez le pétrolier Perenco

28 décembre 2013 12:10

17 0

Gabon: le syndicat Onep s’insurge contre le licenciement de cadres chez le pétrolier Perenco

Par RFI Au Gabon, l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), le tout-puissant syndicat du secteur pétrolier, est monté au créneau hier, vendredi 27 décembre, lors d'une conférence de presse à Port-Gentil. Il dénonce le limogeage en septembre dernier, par la compagnie Perenco, de deux de ses cadres. Il leur est reproché d’avoir participé et incité leurs collègues à faire grève.

Sa vie a basculé en mars dernier. En sa qualité de délégué du personnel, il a soutenu un mouvement de grève de son syndicat. L’Onep avait bloqué l’activité pétrolière du pays pour s’opposer au licenciement de ses adhérents de Schlumberger. Les employés de cette compagnie ont été réembauchés, mais à l’issue de cette grève, Perenco a décidé à son tour de limoger deux délégués du personnel. « Ils m’accusent d'avoir cadenassé une pompe d’exportation, poursuit Azaria Pono, [celle] qui permet d’exporter l’huile vers un autre site. Ce qui n’est pas le cas ».

Le secrétaire général de l’Onep, Paul Aimé Bagafou, estime que ce licenciement viole le droit : « Nous avons saisi l’inspection spéciale du travail en charge du secteur pétrolier aux fins de faire annuler la décision de licenciement qui est illégale ».

Contacté par RFI, la direction de Perenco n’a pas souhaité communiquer. L’Onep qui se sent humiliée a promis de riposter en 2014.

Source: rfi.fr

Pour la page de catégorie

Loading...