Le Chant de la mer

10 décembre 2014 08:18

16 0

Quatre ans après le joli « Brendan et le secret Kells », l’Irlandais Tomm Moore réalise « Le Chant de la mer », nouveau ravissement de cinéma dessiné.

Le film s’ouvre sur des falaises, au-dessus d’une mer furieuse. Un gardien de phare élève seul son fils Ben et sa sœur Maïna, qui ne parle jamais. Un beau jour, Ben découvre que Maïna est une selkie, une fée qui par son chant délivre les êtres magiques changés en pierres. Pour que la selkie chante, il faut retrouver son manteau. Débute une formidable quête qui bascule de l’Irlande contemporaine à un monde celtique mythologique peuplé de druides et de sorcières. Tout en courbes et en arabesques, « Le Chant de la mer » semble éclairé par Klimt en personne. Au-delà de son brio esthétique, le film aborde délicatement les thèmes du deuil et de la famille. Au loin, derrière l’écho des vagues, la voix de Nolwenn Leroy fredonne une berceuse. Ainsi s’achève 2014, l’année qui aura vu les adieux de Miyazaki et, en sa toute fin, la confirmation du talent de Tomm Moore.

Source: lesechos.fr

Pour la page de catégorie

Loading...