Agence de Presse Sénégalaise

19 novembre 2013 22:10

28 0

Guédiawaye, 19 nov (APS) - Le président d'Action et initiative pour le développement (AIRDEV), Aliou Sall, a demandé mardi soir à Guédiawaye aux responsables, militants et sympathisants de son mouvement d’apporter une réponse politique aux critiques proférées contre sa personne et le régime.

‘’Notre réponse aux attaques contre notre personne et de notre mouvance sera politique. Je demande à nos militants de poursuivre le travail que nos avions entamé et qui a porté le président Macky Sall au pouvoir’’, a-t-il déclaré, lors d’un rassemblement de ses proches de la banlieue dakaroise.

Frère cadet du président Macky Sall et membre de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir), Aliou Sall a fait part de ses intentions pour la mairie de la ville de Guédiawaye aux prochaines élections locales.

‘’J’appelle les militants et sympathisants de notre parti à ne pas répondre aux provocations et attaques contre ma propre personne et au-delà, notre parti’’, a-t-il dit, par allusion à ceux qui estiment qu'il n'est par de Guédiawaye pour prétendre la diriger.

‘’Nous n’avons pas peur de ceux-là qui s’agitent (…)’’, a affirmé M. Sall qui a appelé ‘’l’ensemble des responsables du parti dans la voie de la remobilisation, de l’unification, du rassemblement et de la massification’’.

Il a en outre demandé à tous les responsables de l’APR d'‘’ouvrir grandement’’ leurs portes pour accueillir toutes organisations politiques et non politiques afin de renforcer la mouvance présidentielle.

‘’L’objectif, a-t-il rappelé, c’est de donner la force politique nécessaire au président de la République pour conduire les réformes qui sont engagées.’’

M. Sall a exhorté les responsables, militants et sympathisants de l’APR au travail pour remporter le maximum de collectivités locales lors des prochaines élections.

Journaliste de formation, Aliou Sall a servi dans la diplomatie sénégalaise, avant de bénéficier d'une mise en disponibilité de l'Administration publique pour se lancer dans les affaires.

Il est aussi un ancien militant de la formation maoïste And-Jëf/PADS et était proche du régime de l'ancien président Abdoulaye Wade, avant la disgrâce de son frère Macky Sall.

Source: aps.sn

Pour la page de catégorie

Loading...