Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Free a un nouveau patron

15 mai 2018 05:05
29 0

Maxime Lombardini cède sa place à Thomas Reynaud. Ce fidèle de Xavier Niel aura notamment pour mission de développer Free en Italie.

Lundi soir, l'entreprise a annoncé la mise en place d'une nouvelle équipe de direction à compter du 21 mai. Et c'est le désormais ex-directeur financier, Thomas Reynaud, un fidèle de Xavier Niel, qui prend les rênes opérationnelles de l'opérateur, avec le titre de directeur général.

L'opérateur télécoms précise dans un communiqué que l'actuel directeur général, Maxime Lombardini, est nommé président du conseil d'administration, succédant ainsi à Cyril Poidatz, qui devient secrétaire général.

Dans son communiqué, Iliad assure que cette nouvelle gouvernance « aura pour mission d'accélérer le développement du groupe en France et en Italie ».

La nouvelle gouvernance, qui entrera donc en vigueur dans une semaine, compte aussi Nicolas Jaeger, qui succède à Thomas Reynaud au poste de directeur financier.

« La mise en place de cette nouvelle équipe de direction, réunissant à la fois les fondateurs historiques du groupe (Xavier Niel, Rani Assaf, Antoine Levavasseur, Cyril Poidatz) et de nouveaux talents, vise à faire face aux nouveaux défis du groupe et à l'inscrire dans une nouvelle dynamique de croissance pour les années à venir », explique le communiqué.

En mars dernier, lors de la publication de ses comptes annuels, le groupe avait en effet indiqué qu'il comptait lancer son offre commerciale mobile « avant l'été » en Italie, sa première implantation sur un marché européen hors de France.

Free doit devenir le quatrième opérateur sur le marché transalpin du mobile. Le groupe a obtenu une licence en septembre 2016 à la faveur de la fusion des opérateurs Wind et 3 Italia, constituant un ensemble devenu le numéro 1 du secteur.

L'opérateur français est très attendu en Italie, la majorité des analystes anticipant une offre à prix serrés qui viendrait bouleverser le paysage des télécommunications, à l'image de son arrivée sur le marché français en 2012.

La société mère de l'opérateur Free doit publier mardi matin son chiffre d'affaires du premier trimestre.

Lire aussi: Perquisition en cours chez Jean-Luc Mélenchon et au siège de LFI

Source: lesechos.fr

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0