Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Appel au dialogue politique de Macky SALL: Mankoo Taxawu Senegaal dit niet

10 octobre 2017 11:03
3 0
Appel au dialogue politique de Macky SALL: Mankoo Taxawu Senegaal dit niet

SENXIBAR- Il ne faudrait pas compter sur la coalition Mankoo Taxawu Senegaal (Mts) pour participer au dialogue initié par le régime en place. Les partisans et alliés du maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall, ne vont pas répondre à l’appel au dialogue du tout nouveau ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye. C’est ce que rapporte un communiqué du MTS signé par le coordonnateur Malick Gakou cité par le journal Sud quotidien.

En effet, dans la note parvenue à Sud quotidien, le patron du Grand parti (Gp), indique sans ambages que «la coalition Mankoo Taxawu Senegaal rejette fermement l’appel au dialogue du Président Macky Sall». Par ce rejet, le Mts rejoint la position exprimée par le Secrétaire général national du Parti démocratique (Pds), Me Abdoulaye Wade, qui estime que le chef de l’Etat, Macky Sall n’est pas dans la posture de quelqu’un qui veut dialoguer.

A noter aussi que cette décision des partisans du maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall, en prison depuis plus de 7 mois dans le cadre de l’affaire dite de la caisse d’avance de sa mairie, rame à contre-courant de celle exprimée par certains partis de l’opposition, notamment le Parti pour l’unité et le rassemblement (Pur), ou encore Les démocrates réformateurs Ldr/Yessal, tous ouverts au dialogue avec le régime en place.

Toutefois, Malick Gakou et compagnie semblent poser des préalables avant toute discussion avec le régime. Dans le communiqué rendu public, ils exigent «la libération sans condition de Khalifa Ababacar Sall». Une exigence que ne va aucunement négocier le Mts, quand on sait que les conseillers juridiques de Khalifa Sall ont épuisé tous les recours possibles visant à accorder une Liberté provisoire (Lp) à leur client.

En tout état de cause, «la coalition Mankoo Taxawu Senegaal n’envisage aucune forme de discussion avec un Président qui ne respecte pas ses engagements», lit-on sur la note. Mieux, ladite coalition qui regroupe des partis comme le Rewmi d’Idrissa Seck, le Fsd/Bj de Cheikh Bamba Dièye, Taxawu Ndakaru ak Khalifa Sall, Initiative 2017 ou encore le Grand parti (Gp) de Gakou, semble se rebiffer.

Elle engage ainsi, «toutes ses composantes au combat sur le terrain pour exiger la tenue d’élections libres, démocratiques et transparentes au Sénégal», selon la source.

Source: senxibar.com

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0